Le CSC (Centre de Sécurité des Consommateurs) recommande l'installation d'une clôture de piscine, d'une barrière ou un abri piscine, car c'est le seul dispositif de sécurité passive. Tous les autres moyens de sécurité agréés ; les alarmes, les couvertures rigides de sécurité, les abris (abris) doivent être activés activement ou physiquement fermés chaque fois que la piscine est libérée (même pour quelques minutes) et à ce titre doivent être considérés comme un complément à une barrière physique.

La norme NF P90 306 définit les exigences pour l'installation de clôtures de sécurité pour piscines et les moyens d'accès aux piscines (partiellement ou totalement enterrées dans le sol ou hors sol), qui sont destinées à limiter l'accès aux piscines aux enfants de moins de cinq ans.

Barrière de protection et moyens d'accès

Un dispositif matériel Laurant Lalague conçu pour être implanté autour d'une piscine afin d'empêcher l'accès d'enfants de moins de cinq ans à cette piscine. La barrière de protection peut être associée à un (ou plusieurs) murs de bâtiments, ou d'habitations, bordant la zone dans laquelle se trouve la piscine dans la mesure où ces murs ne permettent pas un accès à la piscine par leur hauteur ou leurs propres ouvertures.

ATTENTION : Une haie seule ne peut être considérée comme une barrière de protection.

Piscine privée familiale, piscines réservées à l'usage personnel d'une famille, piscine à usage collectif – y compris Locaux locatifs. Toutes les piscines qui ne sont pas à usage familial privé sont considérées comme à usage public ou collectif